Les accessoires de la N64 – 1ère partie

Ceux qui nous ont suivis pendant PixelMania se souviendront que j’avais listé cinquante accessoires pour la NES en 2010 et neuf pour la Super Nintendo en 2011. C’était donc l’étape suivante logique de le faire pour la Nintendo 64 qui en contenait plusieurs. Suffisamment pour étendre le tout sur quelques mois à raison de trois ou quatre à la fois. Ceci est donc la première partie de cette série de dossiers sur les accessoires de la Nintendo 64:

 

Bio Sensor
C’est ni plus, ni moins un détecteur de battements cardiaques que nous devons mettre sur notre oreille (il y a une pince pour la placer sur le lobe). Il fallait la brancher dans le Controller Pak pour que ça fonctionne. Vous ne l’avez jamais vu en magasins avant? Ça n’a rien de surprenant car ce n’était disponible qu’au Japon. Avec, les joueurs pouvaient jouer à Tetris 64 alors que le jeu surveillait leurs battements cardiaques et ainsi ralentir ou accélérer le jeu selon les données calculées par la machine. C’est en quelque sorte l’ancêtre du Wii Vitality Sensor.

 

Storage Case
Nintendo avait fabriqué une boite noire rectangulaire avec des tiroirs pour permettre aux gens d’y ranger leurs cartouches de jeu pour la console. C’était conçu spécifiquement pour y placer les jeux de la Nintendo 64 et il était possible de le trouver en modèle pour douze ou alors pour vingt-quatre jeux.

 

GB Hunter
Cet item fait par EMS Production Ltd est un émulateur de jeux GameBoy pour la Nintendo 64. Pour que ça fonctionne, il fallait insérer une cartouche de N64 derrière et une de GameBoy au dessus. Ensuite, comme le Super GameBoy sur la Super Nintendo, ne reste qu’à mettre le tout dans la console pour y jouer. Il y avait même une version du Game Genie d’incluse (sous le nom Golden Finger) pour les gens désirant tricher. Chose que la compagnie ne mentionnait pas toutefois, c’est que le son du jeu GameBoy n’était pas émulé. Les joueurs entendaient donc un court extrait sonore de la GB Hunter qui jouait en boucle sans arrêt.

Nous avons à peine égratigné la surface de ce qui a été fait comme accessoires pour la Nintendo 64, il en reste encore BEAUCOUP à voir. C’est donc un rendez-vous le moins prochain pour la deuxième partie de ce dossier.

Publié le 15 novembre 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :