Retro Test – Kato-Chan & Ken-Chan sur PC Engine

JJ & Jeff (Kato-Chan & Ken-Chan)

PC Engine

Hudson Soft

1987

Plate-forme

Souvent avec les jeux au lancement d’une console ils doivent être irréprochable. Comme dirait Didier Deschamps : «aussi bien sur le plan ta-que-ti-que que tek-ne-nique». Bien que n’étant pas en soi un mauvais jeu ce il se démarque par des personnages très loufoque. Petite explication.

Kato Chan et Ken Chan sont des personnages bien réels. Ils ont même eu leur propre émission de TV sur la chaine japonaise Fun TV. Leur duo comique était un «manzaï». Cette forme de comédie implique une personne sérieuse qui tente de discuter avec une personne irrationnelle. Le plus bel exemple que l’on ai en France pourrait être : Chevallier et Laspalès. Imaginez donc un jeu basé sur le duo Chevallier et Laspalès…

Sauf que Kato et Ken Chan, on un vrai humour pipi-caca avec une touche de satire de la société contemporaine japonaise. Bien sur tel quel, il était impossible de sortir un tel jeu en dehors du Japon sans changer les noms des personnages. Ce qui explique leur transformation en : J.J. et Jeff.

En dehors de ça, on a un jeu de plate-forme assez basique. On retrouve donc le concept «Mario Bros-esque» de sauter sur les ennemis. Les deux perso ont aussi un coup de pied. Mais leur portée est tellement faible qu’il faudra vraiment apprendre à s’en servir à bon escient pour ne pas subir de dégâts. Chaque personnage à des caractéristiques différentes (vitesse, longueur de sauts, glissement,…). Il faudra bien choisir son personnage, car la maniabilité n’est pas optimale et demande un petit temps d’adaptation.

L’humour «pipi-caca-prout» de la série est assez bien retranscrit, on retrouve souvent un personnage en train de poser «sa pêche» dans les buissons. Les graphismes sont plutôt sympa. Pareil pour les musique.

Ce qui me dérange un peu avec ce jeu, c’est que si on retire le background «comique» le jeu par en ruines aussi vite que le compte en banque d’Al Bundy. Et c’est ce qui s’est passé lors de l’adaptation du jeu au pays de l’Oncle Sam. Non seulement ils ont changé les noms des personnages – ce qui peut être logique vu le peu de notoriété des comparses japonais aux USA et aussi vu le peu d’intérêt des américains pour tout ce qui ne les concerne pas directement – mais en plus ils ont censuré une bonne partie de l’humour. D’un jeu déjà bancal à la base, on se retrouve avec un jeu très durement censuré qui n’a plus grand chose pour lui. Donc un jeu sympa a jouer, uniquement dans sa version japonaise au risque de passer à côté de pas mal de petits délires. Mais il reste un titre culte dans la ludothèque PC Engine juste pour le faire que sur cette machine les éditeurs étaient plus libre de créer des jeux aux univers décalés (par exemple Toilet Kidz sur PC Engine).

Publié le 8 novembre 2012, dans Archives (Anciens articles). Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :