VERSUS – Avantages et inconvénients du jeu en ligne !

Depuis quelques années maintenant, le jeu en ligne a pris une place importante sur le marché vidéoludesque. Certes il est bien plus ancien sur PC, mais sur consoles on peut dire que le jeu en ligne a réellement explosé sur la dernière génération de consoles ! Mais alors, le jeu en ligne est-il si bien que cela ? Voyons ensemble ces principales qualités et défauts.

Et pour ne pas se fâcher dès le début de l’article, commençons par les avantages.

Le principal avantage est bien-entendu la possibilité d’affronter, depuis votre canapé, vos amis ou d’illustres inconnus, afin de montrer à la terre entière que vous n’êtes finalement pas si bon que vous le pensiez que vous êtes le meilleur ! Fifa ou PES, Counter Strike ou Call of Duty, Street Fighter ou Dead Or Alive, … nombreux sont les genres qui proposent du contenu online de qualité.

Vous pouvez même, si vous n’aimez pas le conflit, vous lancer dans une aventure en coopération avec un ami (ou un illustre inconnu encore une fois). Si peu que vous ayez un casque/micro pour pouvoir communiquer, le plaisir de jeu est excellentissime.

Jusqu’à ces quelques lignes, tout parait beau ! Tout parait rose ! Pas besoin d’en dire plus… Mais en apparence seulement… Le jeu en ligne qui parait si extraordinaire contient malgré tout quelques défauts qui peuvent nuire à votre expérience de jeu

Le jeu en ligne ? Ca m’énerve !

Les tricheurs ! Oui ca existe en ligne ! N’avez-vous jamais déchargé votre chargeur dans la tronche d’un ennemi à Counter Strike sans le tuer, alors que lui y parvient en vous tournant le dos ? (Ouais je sais, c’est vieux et la plupart de ces problèmes sont résolus… mais c’est pour dire que cela ne date pas d’hier).

Autre cas de figure plus récent, que pensez-vous des meilleurs joueurs mondial à FIFA qui en à peine 10 matchs en ligne, dont 4 perdus, comptent des milliers de points, et ainsi fausse l’ensemble du classement online ? Dans le Top50 pour ne pas aller plus loin, je pense qu’une bonne partie des joueurs n’ont obtenus leurs points que grâce à des tours de passe-passe pirates. Pour celui qui prend vraiment la compétition et ce classement au sérieux, c’est la cata ! A peine quelques mois après sa sortie, les classements de jeu sont complètement faussés. Et franchement quel est l’intérêt pour ces gens-là ? A part emmerder tout le monde, je ne vois pas…

Dernier exemple, ceux qui modifie le programme de jeu et qui nous amène dans une expérience de jeu complètement WTF ! Connectez-vous par exemple sur Modern Warfare 2, et vous aurez surement l’occasion de tomber sur des maps avec munitions illimitées, ou sur des maps sans gravité, où la vitesse de jeu est telle que même Speedy Gonzales et Bip Bip sont à la traîne ! Bref, du grand n’importe quoi… Ouais ca peut être fun 5 minutes, mais pas plus… Quel intérêt encore de dénaturer une série ? Si tu veux ce genre de jeu, plus bourrin, plus coloré, plus expéditif, va sur Quake !

Tiens, je saute super haut là ! La gravité serait-elle partie en vacances au soleil ?!?

Bon là, on vient de parler d’une sorte de tricheurs : les hackers ! Mais quand je parle de tricheurs, ce n’est dû qu’à l’informatique, mais également à la mentalité des joueurs, près à tout pour gagner, ou ne pas perdre. Et là on appelle cela les mauvais joueurs !

Plusieurs sortes existent. Ayant joué la plupart de mon temps online sur des jeux de foot ou FPS, mes exemples seront donc tout trouvé dans ces 2 genres. Voici donc les différentes définitions des mauvais joueurs :

Le temporisateur : celui qui sur un coup de pot monumental, a réussi à ouvrir le score à la 12ème minutes, après avoir été sauvé 4 fois par son poteau et une fois par l’arbitre qui refuse le but, et qui par conséquent, décide de faire la passe à 10 dans sa défense pendant 80 minutes…

Le campeur : celui qui squatte un coin sombre, un cabanon, un buisson, tel un caméléon et qui attend le passage de sa proie pour la tuer dans le dos… Ah oui, c’est le même type qui pose des claymore partout, et qui font que vous êtes mort 10 fois dans une partie dont 8 à cause de ces putains de claymore invisibles…

Le déconnecteur : celui qui se déconnecte en plein match parqu’il perd 5-0… Du coup ca le ramène à une défaite à 3-0 (score d’un forfait) et donc moins lourd. Sans compter que vous n’avez bien évidemment pas pu terminer votre match…

Le chambreur : celui qui va laisser le ralenti 15 fois… qui va vous faire signe de vous taire après avoir marqué un but,… le beauf quoi…

Variante : l’insulteur ! Identique au chambreur, mais en pire… (Surtout si vous avez un casque…)

L’émule-ateur : celui qui va lancer Emule afin de faire laguer à mort votre confrontation, et qui va donc provoquer la pagaille entre vos interactions manettes et ce qu’il sera réellement retranscrit à l’écran…

Les américains en ont eu marre de jouer contre des pro du lag, qui lancent Megauplaod sur leur PC pour faire tout ramer… Du coup, ils ont résolus le problème à leur manière… Et c’est qui les mauvais joueurs ? Hein ?

Bref, je n’ai pris des exemples que sur 2 genres bien particuliers, mais vous autres joueurs en tout genre, avez certainement d’autres anecdotes de ce type là…

Allez un dernier petit point négatif (qui n’en est pas un en fait) est le temps que l’on peut passer en ligne quand le jeu est bien fait, et qui nous empêche, par manque de temps, de s’adonner à d’autres merveilles vidéo ludiques.

En conclusion, bien que le plaisir du jeu en ligne soit jouissif à 90%, il y a quand même ces 10% qui me pourrissent l’expérience de jeu, et m’exaspère au plus haut point

Et vous, vous êtes comme-moi ? Ou est-ce vous le mauvais joueur que j’ai souvent en face de moi ? ;-) Venez débattre avec nous !

 

Ah oui ! Ca aussi on peut le faire dans FIFA 13… c’est vachement réaliste quand même ^^

 

 

 

 

Publié le 30 octobre 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je pense que les mauvaises rencontres online sont dues principalement au jeu en question. Certains titres drainent une communauté assez respectueuse (la plupart des jeux de niches ou un peu hardcore), alors que les titres grand public sont squattés par Kevin 12 ans et demi et Jean-michel mauvais joueur. je ne conseillerai jamais assez de rendre muet tous les joueurs par défaut sur une partie de CS, par exemple.

    Après, la plupart des exemples désagréables que tu cites sont plus des défauts de confection du jeu.

    exemple : le tricheur, le chambreur, le déconnecteur (ou rage-quiter). la plupart des gros titres sont dotés d’un système anti-triche et d’un système de report des stats suspectes. pour le quitteur et le chambreur, de plus en plus de jeux intègrent des système de dénonciation (oui, oui), voir de karma/réputation.

    Pour ce qui est des campeurs et des temporisateurs, là c’est plus une question de game design…

    Enfin, pour les serveurs qui modifient les caractéristiques de jeu, ceux-ci font partie intégrante de la communauté sur PC et ne sont en général pas joignable via matchmaking. D’ailleurs, on ne le dira jamais assez, mais énormément de jeux (dont des licences très connues, style CS) ou de modes de jeux très populaires (mode zombie, par exemple) sont à l’origine des mod d’autres titres. Ce genre de petites modifs est donc primordiales pour l’émergence de nouveaux titres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :