Wallpaper de la semaine #44 : Une bonne poignée de concept arts de Half Life 2

Trouvée récemment dans la section gaming de reddit.com, cette galerie imgur présentant des dizaines et des dizaines d’artworks de Half Life 2. Sachant 1) que j’aime HL2, JV incroyablement bien fait sous la plupart de ses aspects, 2) que je le considère comme un des JV au design le plus réussi, 3) que certains artworks sont signés Viktor Antonov, lequel a également sévi sur le design de Dishonored, je ne pouvais pas manquer de vous les faire partager.

[Les artworks ont des résolutions assez faibles, du coup je n’ai indiqué que celles des wallpapers à proprement parler. Clic droit -> afficher pour avoir l’image en full resolution.]

Et on commence par la Citadelle de City 17. Pour info, en jeu, elle ressemble à ça :

1920*1080 pixels.

Et bien si le principe du gratte-ciel monolithique planté dans la vieille ville slave (comme un poignard est planté dans le dos de quelqu’un) est apparu très tôt, les dessins préparatoires montrent quelques designs alternatifs pas dégueu :

Ces deux dernières images sont très proches de ce que l’on peut voir en jeu (extérieur puis intérieur de la citadelle). Par ailleurs, ces niveaux restent pour moi parmi les meilleurs du jeu, avec une ambiance à couper au couteau et des bonnes idées de narration bien intégrées au gameplay, qui renouvellent l’aventure après plusieurs heures un poil redondantes.

Tant qu’à parler de level-design et de gameplay, on peut également trouver dans ce stock de dessins préparatoires ces petites saynètes, très informatives…

… petites esquisses qui prévoient et montrent la progression du joueur dans des salles, le déclenchement des scripts, l’arrivée des ennemis, etc. Notez les « physprops », terme qui désigne les objets que le joueur peut déplacer avec le gravity gun et donc utiliser comme projectiles.

En parlant ennemis : la principale force d’opposition dans le jeu sera le Cartel (Combine en VO), consortium interplanétaire de différentes espèces extra-terrestres. Pour la petite histoire, il s’agit de la force ayant envoyé ses sbires sur Terre lors de Half-Life 1, via l’accident inter-dimensionnel provoqué par le joueur au début de ce jeu.

Le Cartel assimile donc chacune des espèces dont il conquiert les mondes, les intégrant à leurs armées mi-cybernétiques, mi-organiques. Dans le jeu final, les aéronefs de combats sont ainsi des croisements improbables entre des insectes géants et des hélicoptères militaires, et les forces terrestres sont épaulées par les Striders et autres larves-scanner :

Il fut un temps dans le développement du jeu où les principaux ennemis au sol étaient également ce genre de guerriers insectoïdes partiellement mécanisés, mais de taille humaine :

Puis l’idée fut abandonnée. Les principaux ennemis au sols qui furent conservés (hormis la xenofaune, espèces extra-terrestres ayant profité de l’invasion pour s’implanter sur Terre) furent les humains enrôlés par le Cartel, plus ou moins modifiés et mécanisés par leurs soins. Avec un résultat drôlement proche des Stormtroopers de Star Wars.

Plus loin dans le jeu, on rencontre néanmoins les stalkers, esclaves humains lourdement modifiés par le Cartel en représailles d’actes de sabotage et de résistance.

Entre autres modifications, les Stalkers ont subi l’ablation du tractus digestif, génital, les rendant totalement dépendants de la machinerie du Cartel pour la nutrition et l’excrétion, l’amputation des membres pour les remplacer par des outils, etc. Découverte macabre de fin de jeu, les Stalkers montrent le point culminant de la cruauté du Cartel qui se moque éperdument de l’espèce humaine.

Si HL2 est aussi réussi, c’est qu’il revisite habilement le scénario très convenu de l’invasion alien d’une manière très convaincante, mélangeant horreur, science fiction, régime totalitaire, cyberpunk et dystopie. Mais le jeu n’oublie jamais de vous montrer la cohérence de son univers, et le fait à travers une narration qui (c’est la marque de fabrique de VALVe) est intégrée directement au jeu plutôt que balancée sans finesse à l’aide de grosses cinématiques qui tachent.

Sans transition, une dernière série d’images qui plairont à ceux qui ont parcouru le jeu … et aux autres, j’espère.

Terminons avec quelques wallpapers à des résolutions plus conventionnelles. Je ne peux que vous conseiller également de revoir cet article (qui date d’il y a fort longtemps) montrant quelques courts métrages s’inspirant de l’univers HL2.

1280*1024 pixels.

1440*900 pixels.

1680*1050 pixels.

1280*1024 pixels.

Publié le 3 septembre 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. C’est peut être moi mais quand je vois l’image que t’as collé du G-Man je peux pas m’empêcher de penser qu’il a une tête de violeur d’enfant psychopate.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :