Free To Play : The Hunter

Gros Free-to-Play aujourd’hui, puisqu’il s’agit en fait d’un jeu tout ce qu’il y a de plus complet à essayer en version gratuite. The Hunter vous permettra d’incarner un chasseur nord-américain dans un FPS des plus réalistes, avec un moteur de jeu capable de générer des environnements naturels de toute beauté et crédibles (matez les screenshots ci-dessous).

Ceci est une image ingame. La classe.

Les quelques détails techniques avant de parler du jeu en lui-même (sautez ce paragraphe si ça vous gonfle) :

  • Ça se joue bien évidemment sur PC, avec une configuration matérielle recommandée pas très élevée (du style un PC d’il y a 3 ans le fera tourner quand même), mais une machine puissante permettra d’avoir des graphismes s’approchant du photoréalisme.
  • Il faudra télécharger le client ici (un petit Go quand même) après avoir créé un compte (gratuitement, donc) ici. Le jeu se lance ensuite depuis votre navigateur web.
  • Les comptes gratuits ont le droit a une seule arme, une seule espèce d’animal et une seule aire de chasse, si après vous voulez mettre de la chevrotine dans les fesses à un sanglier, il faudra faire péter la CB. Les permis payants sont valables pour une durée déterminée et permettent donc de débloquer l’accès aux autres réserves de chasse, armes et proies et tout un tas d’autres trucs.
  • Il ne se passe pas un mois sans que du contenu additionnel soit ajouté et le contenu existant peaufiné. Le tout est réservé aux comptes payants, mais même en gratuit, y a largement de quoi y passer des heures et le suivi du jeu par ses développeurs est vraiment très correct.

Une image typique du jeu, avec la GameBoy personnelle de notre héros chasseur (sans déconner, y a même un jeu dessus !)

Le jeu en lui-même, donc, est un pseudo FPS, où vous êtes lâché de bon matin dans une aire de jeu immense, avec un fusil et un PDA. Il faut ensuite traquer les bambis qui se cachent, vous repèrent de loin et sont très craintifs, en suivant des indices par terre ou en triangulant les cris que vous entendez de temps à autres.

En pratique, c’est un jeu très calme puisqu’il ne faudra as espérer faire plus d’un kill par heure, pour lequel il faudra compter facilement 20-30 minutes de pistage. On passera donc son temps à avancer prudemment dans une nature superbement reconstituée(au niveau graphique et sonore), l’oreille et l’œil aux aguets, faisant jouer ses appeaux, jusqu’à apercevoir un bambi s’ébrouer gentiment dans la campagne, vous repérer, fuir, le re-pister à nouveau, pour enfin lui coller (avec un peu de chance) une balle issue d’un magnifique tir tendu, pile dans la carotide. Avec une sensation de joie non dissimulée et très gratifiante, tant la tache est ardue.

Ne bouge pas, Bambi, ne bouge pas…

Dit comme ça, le jeu a l’air un peu pourri, et il est clair que son rythme et son gameplay exigeant ne plairont pas à tout le monde. En revanche, le soft mettra tout le monde d’accord sur sa partie technique irréprochable, ses graphismes excellents et sa maniabilité assez raide pour être réaliste et suffisamment bien foutue pour être agréable.

Au final, un des jeux gratuits les plus impressionnants, que tout amateur de FPS (ou de chasse) se devrait d’essayer : moi-même sceptique au départ, j’en garde un très bon souvenir.

Publié le 22 août 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bien que Marcus en parle dans un de ces Retro Game One, c’est bien toi qui m’a donné envie de l’essayer (serais-tu en train de dépasser mon Maître ?!?)

    Et en plus c’est gratuit !
    (ça à l’air juste chiant à installer…)

    Belle trouvaille l’ami :)

  2. Pas chiant du tout à installer : tout se fait en quelques clics (juste faut télécharger le Go de fichiers, c’est un poil long. Mais pas difficile.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :