Original Soundtrack : Vampire : The Masquerade – Bloodlines

Petit rappel historique avant tout. En 1998 Black Isle bosse sur Fallout 2 sous la tutelle d’Interplay. Et au sein de Black Isle tout n’est pas rose, trois personnes ne trouvent pas leur compte : Tim Cain (créateur originel de Fallout 1), Leonard Boyarsky (contributeur de Fallout 1 et 2) et Jason Anderson (responsable du moteur, de l’univers, de l’interface sur Fallout 1 et sur le prototype du design de Fallout 2), ces trois messieurs ne trouvent plus leurs marques et décident de claquer ensemble la porte pour aller fonder leur propre boite : Troïka Games. La boite accouchera de trois jeux seulement en 7 ans d’existence : Arcanum, Engrenages et Sortiléges (un RPG dans un univers steampunk mélangeant magie et technologie dans un XVIIIéme siècle alternatif, un jeu que pas mal désignent comme l’un des meilleurs CRPG au monde), Le Temple du Mal Elémentaire (un RPG basé sur Dongeons et Dragons de qualité moyenne mais intéressant) et Vampire : The Masquerade Bloodlines. 

C’est sur ce dernier que cet article se penche. RGP des plus frais à l’époque (et encore aujourd’hui j’ai envie de dire) on y incarne un vampire dans les rues d’un Los Angeles actuel, le tout dans l’univers noir et gothique crée par White Wolf (qui est une excellente boite de jeux de rôle papier si vous ne connaissez pas) dans une intrigue à base de magouilles politiques entre vampires, de phénomènes occultes et d’Apocalypse supposé. Le tout baignant dans une ambiance noire, poisseuse et franchement désespérée : en tant que joueur vous vous retrouverez face tout une frange d’individus douteux voir pas clair du tout (des triades, un serial killer, un psychopathe mutilateur, une ancienne top modèle défigurée, une prêtresse chinoise magicienne et bien d’autre) et des lieux tout aussi charmant (un hôtel hanté, un manoir quelque peu louche, un studio de cinéma pas très catholique etc …). Bien entendu ambiance noire passe par une bande son soignée. C’est un dénommé Rik Schaffer qui s’y colle et ce avec efficacité, nous concoctant une bande son assez ambiante et un peu effacée mais extrêmement efficace.

Commençons par le thème de Santa Monica où vous commencez votre non-vie une fois le tutoriel passé.

Puis Downtown, deuxième quartier auquel vous accéderez.

Ce qui est amusant c’est que ça pourrait faire facilement musique d’ascenseur s’il n’y avait pas ces espèces de nuances et de bruits en arrière fond, ceux-ci donnant une ambiance un peu irréelle et lugubre, un peu suintante collant parfaitement à la noirceur ambiante.

Mais on ne visite pas que des quartiers de L.A. dans Bloodlines, pas mal d’endroits peu charmants recevront l’honneur de votre visite, et autant le dire avec une bande son pareille vous n’aurez pas envie d’y trainer (et le level design, vicieux qu’il est vous y obligera).

Disturbed and Twisted, un thème que je trouve vraiment flippant, notamment à cause de ses effets de distorsions façon vieux film d’horreur des années 60 et sa petite musique façon boite à musique enfantine. Une musique lugubre et malsaine qui vous met d’emblée mal à l’aise.

Moldy Old World, avec ses accents de vieille musique des années 50, très typée film de la Hammer et ses chœurs lugubres. A vous faire passer l’envie de visiter les vieux manoirs et les anciennes familles qui ont plus que leur compte de secret. Maintenant vous allez flipper quand vous entendez un accordéon.

Je me rends compte qu’il y a encore beaucoup de musiques dont je pourrais vous parler mais ne voulant pas étirer trop l’article et le surcharger de vidéos, ça sera pour une prochaine fois.

Publicités

Publié le 25 juillet 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. excellent bande son, du bon dark trip hop t’as vu.

    • Imagine un peu ce que ça donne en jeu quand tu te balades dans un asile de fou où il s’est passé des trucs pas catholiques et dont le nouveau propriétaire semble désirer de comprendre encore plus profondément les arcanes de la folie … (le soir tu remontes bien la couette au dessus de ta tête)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :