GAME EXPERIENCE – I Am Alive (PSN) – #2/3

2ème partie du GAME EXPERIENCE I Am Alive, où l’on s’était arrêté a la fin de la démo. 15€ et quelques secondes plus tard, me voici en possession d’un jeu démat’ (woooouuuuuhoooouuuuuu, ça fait bizarre). Continuons donc à explorer la ville d’Haventon à la recherche de nos proches…

On temporise, on attaque le premier mec par surprise au corps à corps, on récupère son flingue, on tire plus vite que son ombre sur le type armé à gauche, et on met en joue celui de droite pour le dissuader, et l’assommer ensuite… beau programme !

Je vais commencer par un très bref résumé de ce qui vous attend pour la suite. Si vous ne souhaitez ne rien savoir sur le scénar, sauter ces quelques lignes…

SPOIL !

En sortant de votre apparemment, vous rencontrez une petite fille, Mei… perdu dans la ville, vous tenterez de retrouver son père, avec qui vous arrivez à communiquer grâce à une sorte de talkiewalkie. C’est sur votre dos que vous transporterez la petite. Malheureusement, celle-ci va tomber malade. Une tempête se lève, il faut trouver un abri. Le centre commercial fera l’affaire. Une fois Mei bien installée et cachée, vous partez à la recherche de médicaments. Une caisse larguée par un hélico il y a des jours, se trouve en haut d’un immeuble gigantesque… Une fois la petite guérie, vous reprendrez votre chemin, le père de la petite vous conseille de le rejoindre en passant par les voies de métro…

FIN DU SPOIL !

Voilà pour pouvez lire de nouveau !

Tout comme le scénar, le gameplay progresse bien. De nouveaux objets vous aiderons dans votre survie. Vous pourrez utiliser le piton, qui sert à vous reposer et à reprendre votre souffle lors des grandes ascensions. Vous aurez aussi un grappin vous permettant de jouer a Tarzan à certains endroits des ruines de la ville ! Vous le récupérer au sommet d’un immense building. Cette ascension là est tout simplement énorme ! C’est pour le moment mon passage préféré ! Une séquence plateforme de toute beauté au bout de laquelle on soupir de soulagement d’être arrivé sain et sauf ! Et si vous arrivez à bien entrer dans la peau de votre personnage, j’ose espérer que vous n’avez pas le vertige car il va falloir surpasser vos angoisses !

Mention spéciale également aux bas fonds de la ville, plongés dans la poussière, et par conséquent zones à risque pour nous pauvres humains, qui nous intoxiquons rapidement lors d’une descente prolongée dans ce brouillard.

Je n’aimerais pas être à sa place là !

Lors de votre progression, vous continuerez de croiser des individus mal intentionnés. Parfois en groupe de 3-4 personnes, ils peuvent être plusieurs à être armés. De quoi vous compliquer la tâche, avec le peu de temps de réflexion que vous aurez pour agir vite… mais surtout bien ! Parfois en force, parfois au bluff, pas évident de gérer ces phases de jeu avec des munitions (et des soins aussi)  plus que limitées. La tension est palpable à chaque instant, tant la mort se fait sentir à chaque coin de rue, à chaque ascension, à chaque mouvement !

Alors voilà, on avance, on survit, on prend soin de la petite fille, on aide les personnes en détresses, on galère, on stress… Que c’est beau la fin du monde !

Le baromètre du Rock #1 : 9/10

Le baromètre du Rock #2 : 9/10

Publicités

Publié le 19 juillet 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :