Analyse en profondeur du milieu rural français

Je pense que beaucoup d’entre vous se rit du milieu paysan, les voyant comme des bouseux arriéres, surement buveur de bière, agriculteur borné sur des tracteurs crottés et pas aimable pour un rond. En bon croisé que je suis (un membre de ma famille est éleveur bovin) je vous propose cette analyse sociologique pointue, pleine de vérité et totalement dépourvu de la satire que l’on aime faire du milieu rural réalisé par des chercheurs du Limousin.

 

Par le fort sympathique groupe français Singlar Blou qui aime donner dans le registre avec un assez bon son hard-rock et une bonne dose d’humour.

Publicités

Publié le 8 juin 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Née dans un minuscule village reculé dans les montagnes, fille, petite fille et arrière petite fille de chasseur, j’ai envie de dire que c’est facile de faire des chansons pour descendre des milieux qu’on ne connait pas. Les chasseurs ne sont pas comme ça, mon père a déjà laissé passer du gibier en voyant une mère avec ses petits, ce ne sont pas des barbares, viandars et sans cervelle, ils prennent soin de la nature plus que vous ne le pensez. Mais je pense qu’on devrait aussi faire des clip sur les gens qui vivent en ville, là où les mots échange et solidarité n’existent pas, là où règne le « chacun pour sa gueule »… Bref, voilà mon coup de gueule du jour, on en a marre de passer pour des péquenots alcoolos et débiles.

  2. Relax Kitana, je me doute bien que tout le monde n’est pas comme ça, j’ai moi même de la famille en rase campagne et ça ressemble à rien de ce qu’on voit là dedans. Ca se veut une carricature d’un certain type de beauf un peu comme le sketch des chasseurs des Incconus, rien de bien méchant. Et comme le dit la sagesse populaire que j’aime à répéter : il faut de tout pour faire un monde, y’a surement autant de chasseurs pondérés dans le genre que ton pére (dont je salue le comportement au passage quand je vois parfois les assoifés de sang que je croise par chez moi avec le fusil sous le bras quand je vais rendre visite à la mére-grand) que de gros beaufs obèses complétements con adepte du 4×4 bière qu’on voit dans ce clip.

    Que ne se sentent visé que ceux qui ont quelque chose à voir, le reste s’en riront, mais en tout cas promis la prochaine fois j’essaierais de trouver un truc pour se foutre des urbains.

  3. Ce n’était pas contre toi, simplement on a souvent l’impression en voyant les médias que tout ceux qui vivent « en province » sont des beaufs. C’était la goutte d’eau, désolé…

  4. Point de mal, point de mal je comprends parfaitement que ça ait pu ne pas plaire. J’ai posté ça dans la mesure où ça me faisait marrer et que je me suis dis que certains pourraient apprécier également. Navré si j’ai offensé (faut aussi dire que le groupe qui a fait ça sont eux des campagnards de Corréze donc qu’ils se foutent un petit peu d’eux même aussi, j’aurais peut être du le préciser histoire de) Promis je cherche une caricature de citadin la prochaine fois et je te la dédie avec une boite de chocolat et des chaussettes en soies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :