DOSSIER – Les différentes Game Boy

Si l’âge d’or des jeux-vidéo à débuté avec l’arrivée sur le marché de la Nintendo Entertainment System (NES), il a explosé avec l’arrivée de la première véritable console de jeu portable : la Game-Boy ! (oui, moi je dis « la »)

Vous n’êtes pas sans savoir qu’avant l’arrivée de ce petit joyau, il était déjà possible de jouer sur les Game and Watch, alors considéré comme des jeux électroniques ne proposant qu’un unique jeu et de plus très sommaire. En effet, ces derniers proposaient des dessins prédéfinis, qui s’éclairaient les uns après les autres, pour animer/simuler le déplacement des personnages. Basique de chez basique ! Autant vous dire que la Game Boy allait devenir une vraie révolution, et pour preuve, elle fait encore parler d’elle aujourd’hui, plus de 20 ans après sa naissance !

La première Game Boy est née en 1989 des mains de Gunpei Yokoi de Nintendo. Avec ces jeux semblable à des jeux NES (mais en noir et blanc), cette première vraie console portable permettait d’insérer des cartouches proposant chacune un jeu différent. Grâce à un prix plus que correct d’environ 600 francs (soit 90€) comprenant la console plus un jeu (et parfois des accessoires comme le câble Link permettant de relier 2 Game Boy pour jouer en multi), elle a su également nous séduire par son catalogue de jeux richissime et varié, mais aussi de qualité s’il vous plait (environ 200 francs le jeu, soit 30€). Que celui qui ne connaît pas ces jeux me jette la première pierre ! Tetris… Zelda… Kirby… Mario… Donkey Kong…Space Invaders… Pokemon… et j’en passe… AIIIIIE ! Mais non ce n’est pas un jeu çaaaa !

Quelques petits défauts tout de même… Non je déconne ! On continue avec les points forts !

Elle tient dans la poche (pas comme les sois-disantes portables actuelles), elle n’est pas trop gourmande en énergie et son autonomie est excellente (4 piles LR6 pour une durée de vie d’une dizaine d’heures).

Quelques chiffres :

1,4 million de Game Boy vendues la première année en France.

118 millions de consoles vendues depuis sa création.

31,37 millions de jeux vendus.

3ème console la plus vendue de l’histoire derrièrela PS2 etla NDS.

Allez, on va quand même finir par lister quelques défauts. Les jeux sont en noirs et blanc. L’écran n’est pas éclairé (un calvaire, qui pourra en partie être corrigé grâce à la loupe éclairée, qui permettra d’agrandir les graphismes du jeu et de jouer dans le noir, mais pas trop hein…), et des graphismes pas toujours à la hauteur…

Mais la Game Boy est comme un avatar d’un bon RPG, elle acquière de l’expérience au fil des années, monte en XP, et évolue dans le bon sens du terme. Voyons désormais brièvement les nouvelles Game Boy qui ont suivies !

La Game Boy Pocket, version noir

Et on commence avec la Game BoyPocket sortie en 1996 au Japon. Alors que les ventes de la GameBoy s’essoufflent peu à peu, Nintendo se devait de réagir pour relancer la machine. Une version relookée dela GameBoy fini donc par arrivée. On garde les cartouches de jeux dela GameBoyoriginale et on apporte quelques améliorations sur la console : 30% plus petite avec un écran légèrement plus grand, 2 piles au lieu de 4 pour la même autonomie, et la possibilité de la choisir en couleur (noire, bleue, verte ou rouge).

Game Boy Light

Sortie uniquement au Japon en 1998,la Game BoyLight est dans la continuité dela Pocket. Lightpour rappeler l’arrivée du rétro-éclairage sur la console, défaut majeure de la console quand on sait que Sega l’intégrait dans sa Game Gear sortie en 1990. (Quand même 8 années de retard pour Nintendo). Plus besoin de jouer dans des endroits bien éclairés ! A vous les nuits blanches cachées sous les draps sans que papa maman ne vous y prennent ! L’autonomie, une fois de plus, à considérablement augmentée, puisqu’elle est passée à 20h de jeu environ (une douzaine d’heure avec la fonction « light », donc rétro-éclairage activé).

Seulement 7 mois après la sortie dela Light,la Game Boy Color débarque sous la pression de la concurrence.

Votre préférée ? Moi c'est la blanche... gné ?!?

Avec ces 69 millions d’exemplaires vendues,la GameBoyColor est un véritable succès.

Pour la première fois (chez Nintendo), les jeux portables débarquent en couleur ! La « fois deux » de la Game Boy(2 fois plus rapide, 2 fois plus de mémoire) est disponible elle aussi en plusieurs couleurs. Son catalogue de 67 jeux dédiés, ajouté aux centaines de jeux Game Boy pouvant être lus surla Color grâce à sa rétrocompatibilité, assurent de belles et longues années de règne sans partage ! L’évolution graphique est énorme comparé aux Game Boy de premières générations, et Nintendo à franchi un palier supplémentaire, pratiquement 10 ans après la sortie de sa Game Boy Originale.

Avec cette machine, on pense alors que Nintendo a atteint son apogée… et pourtant… juin 2001 … une nouvelle Game Boy… encore…la GameBoyAdvance est lancée par Nintendo (puisla GBA SP2003, version améliorée dela GBA, avec son encombrement réduis, une batterie rechargeable et surtout le rétro-éclairage qui manquait cruellement àla GBAet qui a poussé Nintendo à sortir sa version SP).

<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3

 Techniquement équivalente à la Super Nintendo, de nombreux jeux verront le jour non pas sur la console de salon, mais surla GBA, les coûts pour développer un jeu sur portable étant bien inférieur. Là encore la console est rétro-compatible avec les jeux Game Boy et Game Boy Color. Conclusion, encore une réussite pour Nintendo. Catalogue de jeux de la mort qui tue ! Graphismes de la mort qui tue ! Design dela SP de la mort qui tue ! Bref, pour moi,la GBA SPreste la plus belle portable de l’histoire (bon je n’ai pas trop tâté la 3DS etla Vitamais bon étant fan inconditionnel dela Snes, je pense qu’elle restera toujours devant !)

Terminons notre BG Tour par la Game Boy Micro.

Le Game Boy Micro est une nouvelle version du Game Boy Advance. Sortie en 2005, elle est la dernière console de la Game Boy. 80 grammes,10 cm de long sur 5 cm de large et moins de 2 cm d’épaisseur. Vous comprenez d’où vient son nom. Ses qualités ? Sa façade amovible et personnalisable. Mouais… Sa qualité  graphique au rendu excellent sur le petit écran de la console. Mouais… Autant s’arrêter àla GBA SP d’autant que la Micro n’est même pas rétro compatible. Nintendo a voulu jouer sur l’effet de taille microscopique de la console mais à quoi bon quand on voit l’encombrement plus que réduit dont jouitla SP…

Bien que la gamme se soit arrêtée,la GameBoyn’est pas encore morte, et nombreuses sont les consoles qui tournent encore dans les foyers, et e malgré la nouvelle génération de portable de Nintendo qui a vu le jour, la série des DS mais ça, c’est une autre histoire !

Publicités

Publié le 13 avril 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Je temoigne, Tetris c’est le meilleur jeu du monde et pis c’est tout.

  2. Moi aussi, je confirme, c’est un jeu encore plus addictif qu’un MMORPG !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :