TUTO – Emulation Amstrad CPC

Comme je vous l’ai suggéré dans mon Rétro Test de Green Beret sur Amstrad CPC 464, je vous invite a tester quelques jeux de cet ordinateur grâce au principe de l’émulation.

Petite explication au passage sur « Kezako que l’émulation ».

L’émulation est un procédé permettant de « simuler » sur votre PC, un micro-ordinateur ou une console, grâce à un logiciel spécifique.  Il sera donc possible de jouer à Super Mario Bros sur Nintendo, sur votre PC !

Comment ça marche ? En gros vous avez besoin d’un émulateur, l’équivalent dirons-nous de votre console de jeu, et de roms, l’équivalent des jeux.

Un émulateur est un petit programme par lequel vous allez pouvoir lancer votre jeu. Il en existe plusieurs pour chaque console, plus ou moins bons… Les émulateurs sont gratuits pour la plupart.

Une rom est un petit fichier comprenant l’intégralité d’un jeu. Il vous suffit de le charger via l’émulateur adéquat pour pouvoir y jouer.

   

Qu’en dit la loi de tout ça ? La possession de roms (qui équivaut à une copie de  jeu) est interdite si elle sort d’un usage personnel. Et encore, vous n’avez le droit d’avoir la rom que si vous possédez  le jeu original, et a priori les « 48h d’essai » dont je vous avais parlé n’étaient pas fondé… (je viens de lire cela sur le net…). En revanche, il est bien toléré d’émuler de vieux jeux dont la vente ne rapporte plus d’argent à leurs créateurs, même si cette pratique est tout à fait illégale (et n’engage que votre propre responsabilité). La plupart des personnes qui émulent ces jeux le font par nostalgie des jeux qu’ils ont connu autrefois, ou pour découvrir les jeux qu’ils n’ont jamais pu s’acheter (et on entre parfaitement dans le but de mon sujet). Pour ce qui est du cas de l’Amstrad, et aux vues de sa vétusté, je pense que nous n’aurons pas de problème, et que le fait de conserver ce patrimoine historique de cette manière est plus qu’indispensable si l’on ne veut pas les voir totalement disparaître (car je vous assure qu’il est compliqué de nos jours de trouver des cassettes ou disquettes en parfait état de fonctionnement…).

Après cette petite intro, venons-en à la pratique. Alors vous allez avoir besoin de télécharger ce petit pack que je vous mets gracieusement à disposition.

.

Téléchargez le pack émulation Amstrad

Dans ce pack, vous trouverez :

–          L’émulateur Amstrad « Caprice 32 ».

–          Quelques roms soigneusement sélectionnées par… moi ! Et tout droit tiré que mon expérience infantile personnelle ! (Si vous souhaitez par la suite, tester d’autres jeux, Google est votre ami et il vous aidera très facilement !). Sachez que le téléchargement d’une rom d’Amstrad ne vous prendra que quelques secondes, du fait de sa faible capacité de stockage.

Une fois ce pack téléchargé, c’est très simple :

Ouvrez l’émulateur « Caprice 32 », sélectionnez l’onglet « Disk », puis « A-Insert Disc »

Ouvrez ensuite la Rom souhaitée. Une fois fait, tapez « cat » puis appuyez sur la touche entrée. Cela vous permettra de connaître la ligne de code à taper pour le lancement du jeu (et oui, c’était comme cela à l’époque !).

Dans l’exemple ci-dessous, il faut retenir « SIGMA7 ». Il ne vous reste plus qu’à tapez la ligne de commande suivante : run « sigma7 » et d’appuyer sur entrée pour lancer le jeu instantanément (et pas besoin d’attendre le chargement de la cassette pendant des plombes !)

Allez, je vous laisse tester tout cela, et j’espère avoir de vos nouvelles concernant votre ressenti !

ENJOY !

 

Publicités

Publié le 9 février 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :