GAME EXPERIENCE : Majin and the Forsaken Kingdom (PS3) #1/3

Petit changement de dernière minute ! Je vous avais annoncé, lors du dernier Game Experience Assassin’s Creed Revelation, que le prochain aurait lieu sur Batman Arkham City. Or, petit contretemps indépendant de ma volonté (rupture de stock là ou je l’ai commandé…), je ne le recevrai que début février… Ne voulant pas perdre ces 3 semaines précieuses en terme de gameplay, mais ne voulant pas me ruiner non plus sur un autre blockbuster, j’ai décidé de franchir le pas et d’acheter une petite merveille (j’espère) sur laquelle je lorgne depuis de nombreux mois… Majin and the Forsaken Kingdom !

Kesako

Il était une fois Majin et le Royaume oublié… guidé par des oiseaux migrateurs, un jeune homme du nom de Tepeu pénètre au cœur d’une terre maudite. Silencieux depuis plus d’un siècle, le royaume va-t-il renaître de ces cendres ?

Pour mieux comprendre, vous dirigerez Tepeu, accompagné rapidement de Majin, un monstre tout gentil (avec notre Héro en tout cas !), et votre mission sera de détruire les Ténèbres afin de libérer le Royaume.

Prince of Persialaddin

Dès les premières cinématiques et les premières phases de jeu, on ressent clairement l’esprit d’un Prince of Persia, saupoudré de touches de conte de fée àla WaltDisney (et notamment Aladdin). De par ces graphismes et sa bande son, on baigne dans un univers à la fois enchanteresque et inquiétant qui fait tout le charme de ce début de partie.


Plateformes ...

... et infiltration

Vous commencez seule l’aventure, tantôt en phases plate-forme, tantôt en phases infiltrations (pour éviter le combat avec les gardes des ténèbres, d’étranges bestioles à tendance mort-vivants, on ne sait pas trop). En effet, vous voilà secrètement infiltré dans le château royal au cœur du royaume, cherchant la puissance du gardien légendaire, le « Majin ». Guidé par les animaux, vous trouverez rapidement la bête divine. Une fois délivrée, celle-ci vous accompagnera dans un premier temps dans le but de vous échapper du château, et ensuite pour vous aider dans votre quête. Bref, vous voilà entré dans un monde fantastique et féerique !

La coop’ avec le Majin

Diriger Tepeu s’avère très agréable et facile. Que ce soit en phase de plate-forme, d’infiltration, ou de combat, pas de difficulté majeure à relever. En revanche, on sent bien une certaine limite, dans la précision des sauts par exemple, ou encore lors des déplacements, qui fait que le personnage paraît un tout petit peu (j’ai bien dit « un tout petit peu ») robotisé. Mais cela ne gène en rien dans la maniabilité, et on l’oubli même très vite.

Là où le jeu se démarque, c’est par la complicité qui va naître entre les 2 protagonistes tout au long du jeu. En effet, Majin va vous accompagner tout au long de l’aventure et il sera indispensable de collaborer avec la bête pour progresser.

Vous aurez ainsi accès à toute une palette d’ordre que vous pourrez lui donner. Elle vous aidera à ouvrir des portes immenses, à abattre des murs, vous fera la courte-échelle pour atteindre des endroits inaccessible en solo, vous soignera durant les phases hors-combat (vous devrez en échange le nourrir de fruits trouvés en chemin pour restaurer sa vie).

Il sera également votre allié durant les combats contre les ténèbres. Dirigez le Majin vers les ennemis à attaquer, faites-le rugir pour effrayer les ennemis, réalisez ensemble des combos d’attaques,…

Les 2 personnages principaux ont une bonne bouille tous les deux. Attachant dès les premières minutes, vous ne pourrez plus vous en passer !

Un vrai bonheur de coopération !

Baromètre #1 du Rock : 9/10

Publicités

Publié le 15 janvier 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Il a l’air pas mal celui-là, un bon petit jeu, ça fait longtemps que je l’ai et qu’il attend que je l’essaie..

  2. tu peux te lancer sans crainte ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :