Ma Wishlist 2012 – NØØD

Même exercice que précédemment mais en ne considérant que les 5 titres sur lesquels je vais me jeter avec le plus de hargne possible cette année. Je n’ai pas réussi à inclure tout ceux que je voulais y mettre … et d’autres titres se sont débrouillés tout seuls pour ne pas avoir à figurer dans mon top 5 2012 (snif). A la fin, il n’en reste que quelques uns :

#5 : COUNTER STRIKE : GLOBAL OFFENSIVE

Je vous renvoie à la news correspondante pour y voir mon avis sur la série de Counter-Strike, et donc sur ce prochain épisode qui semble vouloir concilier (avec une certaine réussite,  sur le papier) les joueurs du dimanche et les hardcore gamerz. Comme je balance entre ces deux catégories, je ne m’en plaindrai pas, et je me contenterai de dire que les nouveautés de cet épisode semblent bien pensées, tout comme les recalibrages de ce gameplay si caractéristique et si bien équilibré qu’il tourne sans problème depuis 12 ans maintenant.  Si ce CS:GO est au moins aussi bien réussi que ses prédécesseurs, on le ressortira encore dans 5 ou 6 ans lors des LAN party. Dernier avantage, le multi online sera cross-platform, ce qui veut dire que je pourrai défier The Rock sur sa PS3 et lui prouver définitivement la supériorité du trio clavier+souris+Nood sur n’importe quel joueur armé d’un vulgaire pad. Non, je ne suis pas obsédé par ça.

#4 : BIOSHOCK INFINITE

Déjà évoqué dans nos colonnes, ce troisième épisode de la franchise Bioshock rompt avec l’environnement sous-marin des deux premiers (qui commençait sérieusement à sentir le réchauffé…) et nous propose une histoire parallèle avec les mêmes ingrédients. Les défauts et les qualités de ses prédécesseurs semblent là aussi conservés et il faut s’attendre à un FPS très scénarisé, graphiquement original, avec une maniabilité curieuse mais qui ajoute un côté atypique au système de jeu déjà relativement frais.

Les vidéos et artworks qui ont déjà filtré montrent un environnement graphiquement convaincant et une action très scriptée, à tel point qu’on ne sait pas vraiment ce qui relève du jeu en lui-même ou de la cinématique en temps réel dans les extraits que l’on a vu. J’espère donc juste que ce Bioshock Infinite ne souffrira pas trop du syndrome Uncharted, qui réduit l’interactivité du joueur à son minimum, mais que au contraire le jeu offrira quelques petits choix stratégiques dans et en dehors des combats.

#3 : BORDERLANDS 2 

« More of the same » : voilà ce qui résume le mieux la suite de l’un des mes 5 jeux qui m’ont le plus tapés dans l’œil en 2011 (et dont Efranis, grand camarade de jeu devant l’éternel, a longuement débattu ici). De nouveaux persos, de nouvelles armes, des nouvelles perks, de nouveaux ennemis, etc, sur une base de gameplay qui m’a déjà convaincu. Espérons juste que Gearbox, les développeurs, ne cèdent pas à la tentation de faire une suite trop prévisible et donc trop décevante, mais qu’ils conservent l’originalité du premier épisode, en terme de gameplay, de graphismes et d’écriture. Les quelques améliorations qui ont déjà filtré semblent s’inspirer des mécanismes de Co-op de Left4Dead2 (tels que les discussions entre personnages générées aléatoirement en fonction des événements en jeu), qui étaient réussis et bien implémentés. Réponse courant 2012, car Efranis et moi-même ne manqueront pas de retourner écumer les bas-fonds de Pandore.

#2 : HALF LIFE 2 : EPISODE 3

Quelques artworks probablement obsolètes, des rumeurs non vérifiées et une grande attente de la part des fans : voilà ce que la saga Half-Life² a généré depuis la fin de l’épisode 2, il y a maintenant plus de quatre ans. Le gros cliffhanger de fin, couplé aux quelques clins d’œil dispersés ça et là dans Portal 2 (les deux univers étant, à ce qu’il semble, les mêmes) font que le seul héros geek, roux, barbu, muet et à lunettes de la sphère du JV est attendu au tournant.

Plus tôt dans l’année, deux canadiens désœuvrés ont fait le déplacement jusqu’au QG de VALVe (à Seattle) pour y manifester en faveur de la sortie de HL:Ep3. Sachant que le Canada est un peu la Belgique des USA, ils ont pas du être pris très au sérieux, mais j’applaudis l’effort.

« We are not done with Gordon Freeman », ont déclaré les têtes pensantes de VALVe ces derniers mois, alimentant encore plus les rumeurs dans ces dernières semaines. Est-ce que ce sera pour 2012 ? En général, cette boite de dév ont pour habitude de sortir un jeu par an, et CS:GO est déjà sur les rails pour 2012 ; il serait donc plus prudent, même en étant optimiste, de tabler pour une sortie de HL² : Ep 3 en 2013. Mais je n’ai pas envie d’être prudent, juste de rendosser la combinaison orange du plus badass des docteurs en physique théorique et retrouver ce qui fait la force de cette série : un mélange parfaitement dosé entre de l’action, de l’exploration, des énigmes, des phases de plate-forme, et cet univers si bien pensé.

#1 : DISHONORED

L’absence totale de news, même partielles, sur ce titre depuis de nombreux mois font craindre le pire, mais les quelques journalistes qui ont vu tourner la bête sont tellement emballés par ce qu’ils y ont vu que celui-là, je l’attends avec une impatience vraiment mal dissimulée… Il faut avouer que le bestiau a des qualités sur le papier que l’ont retrouve nulle part ailleurs en ce moment, avec un principe reprenant tout ce qui s’est fait de plus intéressant dans les FPS  un peu originaux ces dernières années. Il y aura donc de l’infiltration à la Thief, des pouvoirs à la Bioshock, du combat au corps-à-corps comme dans Dark Messiah et le design est fait par le même bonhomme qui a commis celui (très réussi) de Half Life ². Bref, avant même sa sortie, avant même que je ne l’ai vu en mouvement, avec trois screenshots pourris et deux artworks sombres, ce Dishonored s’est déjà taillé une place confortable dans mon éventuel top 5 de 2012.

Rendez-vous le 28 décembre prochain pour savoir si la fin du monde aura eu lieu et si je ne me suis pas gouré sur les futurs hits de cette année… et meilleurs voeux pour 2012.

Publicités

Publié le 1 janvier 2012, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Efranis Daclonepe

    A noter qu’en plus Dishonored est fait par Arkane Studios, créateurs du trés bon Arx Fatalis (une des meilleures ambiances que j’ai vu dans un jeu) et qu’en plus ils sont français, si c’est pas des raisons de les soutenir (j’ai acheté Dark Messiah pour eux ce matin).

  2. Arx fatalis ? c’est quoi ? ça date de quand ? tu conseilles ? Dessert ou fromage ?

  3. Efranis Daclonepe

    Arx Fatalis c’est un ARPG de 2003 (donc de la même année que Morrowind) par Arkane Studio donc, je recommande chaudement dans la mesure où c’est franchement bien roulé comme jeu (notament niveau ambiance, artistique et narration). Et fromage sauf si y’a du fondant au chocolat (un p’tit bout de morbier de préférence).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :