Fortnite = Minecraft + Team Fortress 2

Tout d’abord, regardez ceci.

Ça a l’air marrant hein ? Même si on y voit absolument aucune milliseconde de gameplay… Principe du jeu : de l’exploration, de la récolte d’objets, de ressources, de panneaux de signalisation, … De la construction d’abris, de bâtiments, et au final : Zombies !!!

Alors on y retrouve pile-poil le principe de Minecraft, le rouleau compresseur indépendant, le seul jeu du monde à s’être vendu plus avant sa sortie officielle (c’était le 18 novembre dernier, dans l’indifférence générale) que après. Sauf que là, c’est des graphismes HD, avec un monde peut-être moins ouvert, mais on se doutait bien qu’un jeu reprenant trait pour trait le principe de Minecraft verrait le jour. Logique après les 4 millions de ventes réalisées sans aucune campagne marketing autre que le bouche à oreille.

Tant qu’à parler de Minecraft, je vous colle ce trailer fait par un fan qui montre bien le potentiel du jeu. Pour les curieux qui ne connaissent pas Minecraft, youtube est rempli de vidéos inutiles de gens exposant leur création.

Même principe, donc : explorons le vaste monde de jour, construisons une forteresse que nous améliorons petit à petit au gré de nos trouvailles, et défendons nous contre des hordes de mort-vivants qui déboulent de partout à la nuit tombée. Tout pourra être détruit ou construit « from scratch » comme on dit, avec toutes les options stratégiques que cela permet. Principale différence avec le roi Minecraft : graphismes cartoonesques évoquant le très bon Team Fortress 2.

Tout le reste est du domaine de la spéculation : la plate-forme (on ne sait même pas sur quoi ça sort, mais parions sur toutes les plateformes), le style de jeu (parions là sur un FPs ou un TPS, vu le passif – Unreal Tournament, Bulletstorm – d’Epic games), la date de sortie (a priori, ils sont encore à la recherche d’un éditeur…), les mécanismes de jeu (construction d’arme, exploration souterraine, jeu en équipe, boss, système d’expérience et de montée de niveau… tout ceci est évoqué et rien n’est confirmé.)

Rendez-vous un jour, donc, pour ce jeu dont on ne connait à peine que le pitch, très prometteur sur le papier, mais qui a une chance non négligeable d’être aussi une bouse. Toujours en mouvement est l’avenir, aurait dit maître Yoda.

Publicités

Publié le 15 décembre 2011, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :