Original Soundtrack : retour sur la BO de E.Y.E.

Ce jeu ayant fait un léger retour sur le devant de la scène suite aux soldes Steam, j’en profite pour toucher deux mots de la bande-son vraiment sympathique de ce jeu qui gagnerait à être massivement connu et joué.

Ce titre (fait par des compatriotes français qui ont mis tout leur petit cœur et leur petites économies à l’ouvrage, faut-il encore le préciser ?) est bien sûr imparfait et améliorable sur de nombreux points, mais possède une identité forte avec un design général qui, même s’il puise dans des inspirations nombreuses et évidentes, fait bien son petit effet. Ajoutez à cela un level design très caractéristique fait d’immenses niveaux à l’architecture sombre et épurée, et vous obtenez des scènes visuellement marquantes telles celle présentée ci-dessus, malgré une relative pauvreté graphique.

Le titre dont je vous propose l’écoute aujourd’hui est donc à l’image du jeu dans son ensemble : des ingrédients simples (nappes de longs accords teintés d’électroniques, rythmique lente et lointaine rappelant des tambours de guerre, résonnances de cloches, mélodies inquiétantes digne d’un film horreur-SF des années 80) pour un rendu final donnant une grande impression d’espace et de noirceur…

Un morceau que je conseille d’écouter :

  • En faisant autre chose (vaisselle, prières aux princes des ténèbres, …)
  • Lors d’une partie de Jeu de Rôle, genre au moment où votre personnage va sombrer dans la folie engendrée par l’aura de Chtulu.
  • Avec les lumières éteintes et les volets fermés (pour l’ambiance, hein).
  • Par une nuit sans lune alors que vous êtes sur le point d’invoquer Mephistophélès via le sacrifice de votre belle-mère (elle l’avait sûrement bien cherché).

Bref, le reste de la BO est disponible le plus gratuitement et légalement du monde sur le site officiel des braves gens de StreumOn Studio. Pour le reste, je ne peux que trop vous conseiller de jouer au jeu qui devrait être régulièrement soldé à dix euros ou moins à partir de maintenant.

Publicités

Publié le 29 novembre 2011, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Clair que la BO est trés bonne, pas parfaite certes mais elle a un coté trés pure, vachement ambiante quand il le faut et (je trouve) retranscrit trés bien l’ambiance à la fois cyberpunk et plus ou moins mystiquo-religieux qui caractérise les mecs du E.Y.E. malgré le coté (un petit peu) cheapos. Ca m’a rapellé les Bo de Carpenter (qu’il faisait lui même pour radiner sur le budget façon sandwich SNCF de ses films) qui rendaient mieux que 70 orchestres synphoniques grandiloquants. Un bon point pour les petits de gars de chez moi (Lorrain et fier de l’être)

  2. Ce genre de considérations cinématographiques dépasse largement mes connaissances… quelle culture. Après comme tu le dis, la BO a ce petit côté amateur, comme le reste du jeu, c’en est limite attendrissant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :