Wallpaper de la semaine #4 : Deus Ex Human Revolution (DX3)

C’était ce week end les soldes sur Steam et heureusement pour mon compte en banque, c’est fini. J’ai eu l’occasion de dénicher quelques petits jeux sympatoches pour quelques euros et surtout Deus Ex Human Revolution (et ses DLC).

Le jeu est conforme à ce qu’on m’en avait dit : les graphismes sont pas tip-top sans être dégueu et le jeu est agréable, dans la veine de ses anciens épisodes auxquels j’avais succinctement joués. Par contre, gros point fort : l’ambiance et l’ésthtique franchement réussies, qui empruntent aux lieux les plus communs du Cyberpunk (notamment Ghost in the Shell). Du coup, les fonds d’écran issus de ce troisième épisode ne manquent pas et sont de grandes qualité. Petite sélection :

Beaucoup, beaucoup de dialogues dans ce DX:HR, pas mal de choix dans les discussions, et des considérations techno-philosophiques à base de transhumanisme et autres mots compliqués. Tout est regroupé dans ce nuage de mots lui-même inclus dans la silhouette du grand brun ténébreux mal rasé qui sert de héros au jeu.

L’intrigue gravite autour d’implants bio-mécaniques produit par Sarif, dont les pubs sont plutôt stylées… jugez plutôt.

« Nous ne sommes qu’un tremplin pour ce que nous pouvons devenir. »

[Edit : ci-après l’image proposée dans les commentaires. merci à Efranis Daclonepe.]

Publicités

Publié le 28 novembre 2011, dans Archives (Anciens articles). Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. C’est certes pas un wallpapper mais ça mérite aussi sa place dans l’article tellement ça a de la gueule -> http://img802.imageshack.us/img802/8927/deusexhumanrevolutionpc.jpg

  2. D’ailleurs ce qui est marrant si on fait gaffe ce que sur cette image Adam n’a pas ses rangements de lunettes au niveau des pomettes, sûrement un concept art fait assez tôt dans le développement du jeu.

  3. c’est exactement ce que je me suis dit, mais c’est encore plus étrange que tous les autres éléments (cyber-prothèses, armes, etc.) sont dans leurs versions finales.

  4. Un oubli du dessinateur peut être … Je suppose qu’on saura jamais vraiment le fin de l’histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :