Les gamers plus fort que les scientifiques

« Plus fort que Second Life et le Rubik’s Cube réunis: les adeptes d’un jeu vidéo sur l’internet ont réussi en trois semaines à décoder la structure d’une enzyme proche de celle du virus du sida, une énigme qui tenait en échec depuis dix ans les plus éminents scientifiques.

Pour célébrer l’exploit, la revue scientifique Nature Structural & Molecular Biology, qui a publié dimanche cette découverte, fait exceptionnellement figurer les joueurs de « Foldit » comme co-auteurs de l’étude.

Foldit (littéralement « plie-le »), est un jeu vidéo expérimental développé en 2008 en collaboration entre les départements d’informatique et de biochimie de l’Université de Washington (USA), accessible à tous sur internet (http://fold.it).

Son but: faire résoudre par les joueurs humains un problème auquel se heurtent toujours les ordinateurs, en l’occurrence comment une molécule se « plie » pour former une structure en trois dimensions et donner ainsi naissance à une protéine. »

Extrait de liberation.fr

Et qu’on ne me dise plus que les jeux-vidéo sont nocifs !

« The Rock »

Publicités

Publié le 20 septembre 2011, dans Archives (Anciens articles). Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :