E.Y.E. Divine Cybermancy, test du jeu WTF de l’été.

Cet été, 29 juillet, je rentre tranquillement de deux semaines en Suisse, allume mon pc et jette mollement un œil aux actus Steam.  Mon rythme cardiaque fait un bond : E.Y.E. Divine Cybermancy est enfin dispo. ça faisait juste 6 mois que j’attendais ce jeu…  S’ensuivent 30 minutes de téléchargement et le début d’une longue, longue partie de ce qui aura été pour moi le jeu de l’été.  Explications et test.

AÏE QUOI ?

E.Y.E. est un jeu enfanté dans la douleur par une devteam française, de Lorraine même : les StreumOn Studio (oui, c’est du  verlan). Cette petite équipe tout ce qu’il y a de plus indépendante décide, un jour de 2007, après quelques obscurs projets  non-lucratifs dont personne n’a entendu parler, d’adapter un jeu de rôle papier en JV. Ce sera donc un RPG, avec feuille de perso, points de caractéristiques, level up, XP et tout ce qui va bien avec. Mais les Lorrains sont plutôt fan de gros gunfights vigoureux et sont dopés à Quake 3, Half-Life et Team Fortress 2. Qu’à cela ne tienne, ce sera alors un FPS/RPG. La base de l’univers et des mécaniques de jeu vient donc de A.D.A., un JdR maison dans un univers Cyberpunk avec ce qu’il faut de hacking et de phénomènes paranormaux dedans. On résume : Fps, Rpg et Cyberpunk. et vous me répondez tous en chœur : DEUS EX 3 ! Certes, mais malgré une certaine proximité sur le papier, la ressemblance s’arrête là, comme nous allons le voir un peu plus loin.

Blog de retro-nextgen : RETRO-NEXTGEN ... Le blog jeux-vidéo du XXème et XXIème siècle !, [nood] E.Y.E. Divine Cybermpancy, le jeu WTF de l'été.

Le design est assez particulier, je vous l’accorde : un mix médiéval-futuriste-asiatique.

MEFIONS-NOUS DES APPARENCES…

Une fois le jeu lancé, le perso créé (ça prend quelques secondes, montre en main), la partie se lance. Plutôt que de vous décrire les quelques premiers niveaux, je vais plutôt décrire ce que l’on ressent. WHAT THE F*CK, voilà ce qu’on se dit dans les premières minutes de jeu. Alors qu’on s’attendait, comme dans un Deus Ex, à se taper des dizaines de lignes de dialogue, à des phases  d’infiltration ou des scènes d’ambiance sans autre but que d’apporter un plus à la narration, on se retrouve catapulté sur un champ de bataille féroce. Dans le premier niveau, Nood, mon perso niveau 1, se retrouve coincé entre des policiers fédéraux et des punks qui se foutent sur la tronche à coups de fusils à pompe et de grenades, le tout dans les bas-fonds d’une ville futuriste éclairés par les néons des cabarets de strip-tease et les publicités pour les derniers gros calibres en vente libre. Dans ces conditions, les réflexes de survie sont vite appris et maitrisés : il faut sprinter, jouer avec les couvertures, éviter de se faire prendre à revers et utiliser intelligemment armes et items… Les morts violentes et les chargeurs vidés s’enchainent vite. A ce moment, je me dis que ça faisait longtemps qu’un jeu aussi pêchu ne m’était pas tombé entre les mains.

Ci dessus : le trailer qui m’a tenu en haleine de nombreux mois.

E.Y.E., LE FPS OLD SCHOOL.

Car, les développeurs ne s’en sont jamais cachés, E.Y.E. est conçu pour être joué à l’ancienne. Comprendre que les points de vie ne se régénèrent pas tous seuls, qu’il n’y a pas d’aides de jeu ou de messages nous indiquant de recharger  notre arme qui s’affichent à l’écran toutes les 20 secondes. L’architecture même des niveaux (basiquement, ce sont des énormes labyrinthes avec des ennemis qui réapparaissent à l’infini) rappelle des jeux du siècle dernier, alors que les FPS s’appelaient encore doom-like ou quake-like. L’approche furtive ou via le hacking est suicidaire en début de partie, avec un perso de bas niveau. Les immenses niveaux dans lesquels vous ferez maints allers-retours baignent dans un brouillard qui me renvoie à des souvenirs de GoldenEye 64. Le scénario est, par ailleurs, pas super habilement écrit sans être imbuvable non plus.

Blog de retro-nextgen : RETRO-NEXTGEN ... Le blog jeux-vidéo du XXème et XXIème siècle !, [nood] E.Y.E. Divine Cybermpancy, le jeu WTF de l'été.

Bienvenue à New Eden, premier niveau du jeu, une gentille bourgade à la vie nocturne très animée.

Du coup, on peste un peu sur les développeurs, d’autant plus que le jeu était pas mal buggé à la sortie. Puis vint un premier gros patch qui régla une bonne partie de ces bugs, rendant la bête plus jouable ; alors on rejoue. On prend du level, on teste des trucs marrants, on se prend au jeu, et là, je me rends compte que E.Y.E. ne s’apprécie qu’après quatre ou cinq heures de jeu. Le perso level 1 était faible et lent : avec quelques points de caractéristiques en plus et deux-trois armes débloquées, on se transforme en machine de guerre bien huilée. On enchaîne les cyber-sauts et les headshots en jouant sur la verticalité des niveaux pas si mal foutus, au final. On prend plaisir à aller faire de la collecte d’objets sur les missions qu’on a déjà terminé et à dépenser ses brouzoufs (oui, c’est le nom débile de la monnaie du jeu…) sur les recherches qui améliorent encore plus notre avatar. Ce qui semblait au départ des idées un peu chiantes dans les mécaniques de jeu se révèlent être des features intéressantes, comme le fait que les ennemis respawnent continuellement, le système de blessures permanentes à la mort de votre perso qui amoindrissent certaines de vos caractéristiques ou encore le fait que l’on perde les munitions restantes dans un chargeur si l’on recharge alors qu’il n’est pas vide. On se rend compte que le jeu possède une courbe d’apprentissage plutôt haute et qu’il mise sur une progression par l’échec, rendant les premières heures de jeu difficiles mais les suivantes très agréables.

Blog de retro-nextgen : RETRO-NEXTGEN ... Le blog jeux-vidéo du XXème et XXIème siècle !, [nood] E.Y.E. Divine Cybermpancy, le jeu WTF de l'été.

Le QG du jeu, où vous achèterez pouvoirs et armes, montre un design simpliste mais efficace dans le style cathédrale gothique de l’espace.

ET C’EST PAS TOUT !

J’ai déjà passé un peu plus de 35 heures sur ce jeu, et pourtant je n’ai pas encore vu la fin (qui, au dire des quelques personnes l’ayant déjà trouvée, est très bien cachée). Et je pense que j’ai pas fini de le relancer pour m’éclater encore à refaire des missions (sans spoiler le scénario, disons que celui-ci est un prétexte très convaincant à faire plusieurs fois le jeu d’affilée), à terminer les dernières recherches, à affiner ma feuille de personnages, à découvrir des coins sombres dans les immenses cartes du jeu où jouer du sniper tranquillement… Il y a également un mode co-op online (jusqu’à 8 joueurs) où l’on joue l’histoire à plusieurs et où la progression de votre perso est conservée ; l’idéal pour épauler un copain qui débute dans le jeu. Les dévs indiquent en plus qu’ils sont en train de plancher à un DLC gratuit (espèce en voie de disparition) qui ajoutera une nouvelle carte et un mode VS. Ces mêmes bonshommes ont par ailleurs mis l’excellente BO du jeu à disposition gratuitement sur leur site pour se faire pardonner des retards de développement à répétition (4 ans de développement tout de même) et des bugs à la sortie. Pour une team, française de surcroit, qui vend son jeu à 20 euros, j’ai finit par trouver qu’on se foutait pas du tout de ma gueule niveau qualité du produit, contrairement à mon idée initiale.

Blog de retro-nextgen : RETRO-NEXTGEN ... Le blog jeux-vidéo du XXème et XXIème siècle !, [nood] E.Y.E. Divine Cybermpancy, le jeu WTF de l'été.

Cet ennemi possède un fusil sniper et un camouflage optique. Moi aussi.

THE VERDICT

De part ses choix de game design bien tranchés et ses aspects un peu rudes, il est sûr que ce petit jeu ne plaira pas à tout le
monde
. Envisagez son achat uniquement si vous vous reconnaissez dans le paragraphe ci-dessous.

E.Y.E. Divine Cybermancy plaira aux amateurs de FPS à l’ancienne, n’ayant rien contre le fait de galérer un petit peu en début de partie, à la manière des RPG d’antan, et où un minimum d’abnégation et d’investissement sont nécessaires. Il plaira également à tous les fans de Cyberpunk grâce à une ambiance graphique et sonore particulièrement réussie et ça ne fait pas de doute que la sortie de Deus Ex 3 lui fera indirectement de la pub. Enfin, E.Y.E. plaira aux joueurs de plus de 20 ans qui veulent retrouver un jeu old school où l’on est plus pris par la main et assisté comme dans les gros blockbusters actuels, mais où l’on se créé soi-même sa propre expérience de jeu à partir des difficultés que l’on rencontre. Et ça c’est beau, oué.

Blog de retro-nextgen : RETRO-NEXTGEN ... Le blog jeux-vidéo du XXème et XXIème siècle !, [nood][GAME ACTU] E.Y.E. Divine Cybermpancy, test du jeu WTF de l'été. [PC]

Dernier screenshot maison pour la route : moi arrêtant courageusement une rafale de fusil d’assaut à l’aide de mes deux katanas au cours d’une bagarre de rue. Si c’est pas la classe franchement.

Si toutefois donc vous arrivez à pardonner les quelques défauts de E.Y.E., vous apprécierez sûrement le côté fast and furious de ce jeu, où l’on prend plaisir à se lancer dans des combats épiques à coups de flingues futuristes, d’implants cybernétiques et de pouvoirs psi, et où l’on bouffe des ennemis à la chaîne sans pour autant que le gameplay manque de subtilité. Un petit jeu très
rafraîchissant, au final.

PS : j’ai fait un test très long mais j’ai oublié de dire que ce jeu était dispo uniquement via steam, pour la somme modique de 19.99 €. En se regroupant avec des copains, on peut même avoir 4 copies du jeu pour le prix de trois (57.97 €, donc) sur le steam store.

Les développeurs ne désespèrent pas d’en sortir une version Xbox 360 un jour, tout en admettant que ce n’est pas leur priorité n°1. Guettez donc le XBLA dans les mois à venir.

Dernier point : la config recommandée pour y jouer est vraiment pas très haute, du genre il tournera correctement sur un PC portable à 500-600 euros.

Publicités

Publié le 19 septembre 2011, dans Archives (Anciens articles), et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :